Menu

Pleumeur-Gautier


Pleumeur-Gautier est le village central de la Presqu'île de Lézardrieux. Son nom vient du vieux breton 'ploe' (paroisse), 'meur' (grand) et de Gautier, nom du prévôt de l’abbaye de Tréguier au XIe siècle. Vers 1134, Pleumeur a encore sa forme latine MAGNA PLEBS ce qui signifie grande paroisse. A cette époque la paroisse regroupait les Trêves de Lézardrieux et Trédarzec. Vers 1331 la paroisse prend le nom de Plebs Magna Galteri, c’est ce nom qui est la genèse de l'appellation actuelle.

En 1791, Pleumeur-Gautier élit sa première municipalité et est alors amputée de ses deux Trêves. Dès le Moyen Age, la vocation rurale de Pleumeur, au cœur de la presqu’île, s’est affirmée.

Pleumeur était traversée par le plus important cours d'eau de la presqu’île : le Bouillenou qui allait de sa source à Poul Glaou ('réservoir à pluie') et se jetait dans le Trieux à l’Anse de Pommelin. De fait, de nombreux moulins à eau étaient disposés le long de son parcours.

Au XIXe siècle, le lin était cultivé en abondance sur le territoire de la commune. La présence de vestiges de bassins de rouissage témoigne de cette forte activité.
De nombreux témoignages de cette histoire sont encore présents à travers le patrimoine de la commune.



Que voir à Pleumeur-Gautier ?

- Le manoir de Kermenguy à cour fermée datant du XVIe siècle, le manoir de Traou Voas (bas du lavoir) et son petit colombier.

- Le manoir de Lézerec datant également du XVIe.

- Les routoirs à lin et talus-murs à Kerstrouilh.

- Plusieurs sites sont classés monuments historiques, notamment le maître-autel de l’église Saint-Pierre et sa chaire baroque datant de 1751 (église fermée pour travaux jusqu'en 2016), les croix de Croas Gwenn (croix blanche) et Croas ar Salut (croix du salut) située au point culminant de la presqu’île et offrant un vaste panorama.

A voir également : les casemates allemandes datant de 1943 au lieu-dit L'Enfer, témoignage d'après-guerre que l'on nomme aussi blockhaus.

Pleumeur-Gautier est la commune centrale de notre presqu'île sauvage et propose de nombreux gîtes et chambres d'hôtes de qualité.   
       
Une boucle de randonnée balisée est à votre disposition : la boucle de Saint-Adrien.