Presquile de Lézardrieux

Port de Port béni


De Port-Béni, tourné plein Ouest, le regard croise une mer grise hérissée d'écueils. Une grève de galets longue comme un jour sans pain plonge vers le Sud.


Deux, trois maisons, un abri de bois, le vent qui souffle sur la lande sauvage, Port-Béni l'est forcément pour ceux qui ont survécu aux affres de la mer.

Pourtant, le petit port n'est qu'un lieu de passage. Ni terrasse, ni abri réconfortant le marin au long cours n'augurent d'un long séjour. Rien n'est fait pour y rester. C'est pourtant ici que Saint-Maudez aurait débarqué au VIIe siècle. Depuis, le petit port a connu des hauts et des bas.









Les éco’gestes 

Je marche sur les sentiers balisés afin de ne pas détruire la végétation et ainsi diminuer l’érosion.
Pour garder les souvenirs de la randonnée, des fleurs et des papillons, rien de tel qu’un appareil photo.
J’apporte un sac pour jeter mes déchets à mon retour de promenade.