Presquile de Lézardrieux

Pleubian Boucle du Sillon


BOUCLE DU SILLON DE TALBERT

L’église de l’Armor (1932), mêlant styles roman et celtique, est l’œuvre de l’architecte James Bouillé, membre des Seiz Breur (Sept frères), mouvement de renouveau artistique breton. Le clocher initialement prévu ne fut jamais construit. 

Depuis les ruines du Moulin de Crec'h Castel, panorama sur l’archipel de Bréhat, le Sillon de Talbert et le phare des Héaux.

Dans cette baie baptisée la « Petite Camargue » pour ses incursions d’eau dans lesprés salés, se niche l’île Hadren. Comme beaucoup d'îles de cette taille, elle fut à uneépoque une ferme vivant à la fois de la mer et de la terre, très riche en ces îlots.


Pen Lann, le « bout de la lande », abrite de nombreuses usines de transformation d’algues (alimentaires, cosmétiques, agricoles..). Riche de plus de 700 espèces d’algues, Pleubian possède un des plus beaux champs d’algues d’Europe. A proximité, l’ancien quai de déchargement du goémon qui alimentait l’usine d’algues aujourd’hui devenue le CEVA (Centre d’Etude et de Valorisation des Algues), pôle de recherche d’envergure européenne.

Le Sillon noir tire son nom du lichen noir (Verrucaria maura) vivant sur les galets, juste à la limite demarée haute.


Téléchargé le pdf de la randonnée



Le Sillon de Talbert (breton : Tal berg « front contre la mer »).
Unique en Europe de par sa longueur, ce cordon de galets et de sable s'avançant dans la mer sur 3 km est une curiosité géomorphologique. Il arbore une flore et une faune remarquables et constitue un des principaux sites de nidification des sternes naines en Bretagne.(Attention : chiens interdits du 15/04 au 1/08 sur le site, autorisés en laisse le reste de l’année).“Selon la légende, le roi Arthur au cours d'une de ses chevauchées, aperçut la fée Morgane peignant ses longs cheveux au soleil sur l'île de Talbert. Ils tombèrent immédiatement amoureux l'un de l'autre. Pour qu'ils puissent se rejoindre,Morgane jetta des galets dans la mer, galets qui dessinèrent ce sillon sur la grève. ”Au large, le Phare des Héaux de Bréhat (1836-1839), fut édifié par Léonce Reynaud sur un banc de rochers appelé« Les épées de Tréguier ». Décapité en août 1944 par les Allemands, le phare fut réparé et surélevé d'un étage. Il atteint à ce jour 57 m et a été classé au titre des monuments historiques en 2011.

Maison du Sillon. Maison de site (expositions, animations) ouverte à l’année.

Possibilité de quitter le circuit pour accéder à Creac’h Maout. Traverser les jardins de la mer (zone de détente) pour rejoindre les marches et monter par la rue de la mer. Parcours pittoresque.


Si vous trouvez des anomalies sur votre passage (absence de balisage, dégradations,...), merci de le signaler en mairie.

Vous prenez des photos de votre randonnée faites nous parvenir vos meilleurs clichés
par email à l'adresse tourisme@presquile-de-lezardrieux.com en indiquant le lieux et votre nom.


Les informations presentent sur le site internet sont données à titre informatif et ne saurait engager la responsabilité de l'éditeur en cas de problème d'interpretation des informations et cartes. 
Vous pouvez vous procurer les TOPO-Guides à l'adresse : https://bretagne.ffrandonnee.fr/topo/









Les éco’gestes 

Je marche sur les sentiers balisés afin de ne pas détruire la végétation et ainsi diminuer l’érosion.
Pour garder les souvenirs de la randonnée, des fleurs et des papillons, rien de tel qu’un appareil photo.
J’apporte un sac pour jeter mes déchets à mon retour de promenade.