Presquile de Lézardrieux

Le sillon de Talbert


Le Sillon de Talbert

Tout le monde connaît le sillon du talbert, ce banc de cailloux et de sable, formé au cours des siècles, par les courants mêlés des estuaires du trieux et du jaudy, d’une largeur de 35m, qui s’avance en forme de chaussée dans la mer jusqu’à la distance considérable de 3kms et que la mer ne couvre jamais.
Conservatoire du littoral




Le Sillon de Talbert est une flèche littorale à pointe libre formée de galets et de sable situé dans les Côtes-d'Armor sur la commune de Pleubian. Situé à l'extrémité du plateau rocheux que forme la presqu'île de Lézardrieux et encadré par les estuaires du Jaudy à l'ouest et du Trieux à l'est, il se rattache à la côte à la pointe nord-est de la commune, au niveau du hameau de l'Armor Pleubian. Il s'étend vers le nord-est dans la Manche sur environ 3,2 km de long pour une largeur moyenne de 100 m et une hauteur d'environ 10 m.
Cette structure écopaysagère particulière est à la fois un site d'intérêt écologique et une curiosité géologique. Elle est désormais protégée avec la création en 2006 de la Réserve naturelle régionale du Sillon de Talbert qui couvre une superficie de plus de 18 hectares (hors surface couverte par le domaine public maritime).

Vue aérienne à marée hauteCette langue sableuse et de galets protège également le littoral de l'érosion et des vagues, spécialement durant les grandes marées. Il offre une zone maritime presque toujours calme entre l'est du Sillon et l'île de Bréhat située 5 km au sud-est. La langue est bordée au nord par plusieurs rochers rendant la navigation côtière délicate et auxquels elle était autrefois reliée. À trois kilomètres au nord se trouvent les récifs des Épées de Tréguier sur lesquels est bâti le phare des Héaux de Bréhat marquant l'entrée ouest de la baie de Saint-Brieuc.
Le sillon de Talbert constitue le point continental le plus septentrional de la Bretagne. (Source WiKipédia)


Téléchargé le pdf de la randonnée




Mais connaissez-vous la légende ?

Non..., alors laissez-nous vous la raconter :« Morgane la fée habitait l’Ile de Talbert séparée de la côte par un petit bras de mer. 
Le Roi Arthur, au cours de ses longues chevauchées qu’il faisait autour de son château de Kerduel en PLEUMEUR BODOU, s’étant aventuré jusqu’à la limite du flot, au-dessus de PouBihan, aperçut la fée assise sur les rochers de son île, peignant au soleil sa longue chevelure.Aussi prompt que l’éclair de la bonne fée du roi, l’amour jaillit entre eux. 
Hélas la mer les séparait, Arthur dut revenir au château de Kerduel sans avoir pu joindre Morgane.Il cacha son dépit à la reine Guen-Archant et à la cour mais bientôt il retourna vers le royaume marin de la belle amoureuse. 
Celle-ci, dévorée de désir, n’eût pas plutôt aperçu le roi qu’elle emplit sa robe de cailloux blancs et entra dans la mer. 
Elle jeta loin devant elle un galet qui devint aussitôt un rocher sur lequel elle bondit, puis d’autres galets très rapprochés et les rocs se joignant formèrent une chaussée, bientôt la fée put se glisser dans les bras d’Arthur. 
Le Sillon du Talbert était né ; un tout petit bras de mer, Toul Ster, le sépare de l’îlot et seul le bond d’une fée peut le franchir. 
Morgane le voulut ainsi afin d’interdire l’entrée de son asile aux profanes. »


Si vous trouvez des anomalies sur votre passage (absence de balisage, dégradations,...), merci de le signaler en mairie.

Vous prenez des photos de votre randonnée faites nous parvenir vos meilleurs clichés
par email à l'adresse tourisme@presquile-de-lezardrieux.com en indiquant le lieux et votre nom.


Les informations presentent sur le site internet sont données à titre informatif et ne saurait engager la responsabilité de l'éditeur en cas de problème d'interpretation des informations et cartes. 
Vous pouvez vous procurer les TOPO-Guides à l'adresse : https://bretagne.ffrandonnee.fr/topo/









Les éco’gestes 

Je marche sur les sentiers balisés afin de ne pas détruire la végétation et ainsi diminuer l’érosion.
Pour garder les souvenirs de la randonnée, des fleurs et des papillons, rien de tel qu’un appareil photo.
J’apporte un sac pour jeter mes déchets à mon retour de promenade.